26 novembre 2008

Les dix dauphines (2/3)

Miss Sorbonne inaugura. C’était une charmante brunette, ma foi, et ses idées pour l’environnement étaient très bonnes, pour ne pas dire aussi ravissantes qu’elle. Mon voisin de table, le philosophe, visiblement illuminé, me parla de son bonnet alors qu’elle n’en portait pas sur la tête. Arrivait ensuite Miss Valéry, qui s’appelait, et c’était fort à propos, Valérie. Sa blondeur et sa poitrine généreuse cachaient bien sa passion pour la question des sans abris. Elle proposait qu’on leur fasse une place dans les grandes demeures... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Absentéisme

Horreur et Mac Gyver ! Cette semaine, j'enchaîne les colloques et les séminaires ! Vous retrouverez la suite de mes aventures mercredi prochain. La maison est navrée de ce désagrément et vous présente toutes ses excuses. Celui qui vit dans la maison aussi. Bien à vous,Riton.
Posté par Fantaroux à 22:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 novembre 2008

Les dix dauphines (1/3)

Avant toute chose, je tiens à préciser à mes lecteurs chanceux que cette anecdote n’a rien à voir avec le charmant cétacé aquatique qui amuse les enfants. N’allez-pas croire non plus que je ne considère qu’une partie de mes lecteurs en disant lecteurs chanceux, mon but ici n’étant évidemment pas de me montrer sectaire. Je veux simplement dire que tout lecteur habitué à ma prose a forcément de la chance, l’adjectif forme donc un tout avec le nom. Mais écoutez-moi donc, ou plutôt lisez-moi lors des prochaines lignes, vous... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 02:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2008

Le cirque Bourboni (2/2)

« La parole est à Monsieur Lacapuche, rapporteur général de la Commission des intellectuels, et membre éminent de la confrérie des gastronomes ». Montant à la tribune, le regard haut et fier, je m’exprimai en ces termes :« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, chers collègues, chers élites, chers édiles, chers ministres, chers auditeurs, chers téléspectateurs, chers visiteurs égarés, chers mineurs, chers majeurs, chers trentenaires, chers quadragénaires, chers cinquantenaires, chers sexagénaires, chers septuagénaires, chers... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 00:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]