15 juillet 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 3/7)

-Il va vraiment falloir que vous me disiez ce qui se passe ! Où allons-nous ?-Bon allez l’ami, je vais lever une partie du secret : nous allons à l’île de Ré.-Oh, très bien, j’adore les destinations exotiques ! A ce propos, vous avez parfaitement travaillé votre accent français, je vous en félicite, c'est un régal.-Merci. Ah regardez ! On arrive…-Déjà ?-Ce n’est pas le bout du monde non plus !L’hélicoptère s’approcha de l’île et commença à la survoler avec un Riton dont la moumoute frétillait d’excitation. C'est alors que Riton... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 2/7)

Il se dirigea vers la salle d’examen le pas léger, flottant comme un ange en passant dans l’allée centrale, se délectant des mines déconfites des étudiants à quelques minutes de découvrir LE sujet, le plus beau qu’il n’avait jamais conçu. Au moment d’ouvrir la fameuse enveloppe des sujets, un bruit sourd se fit entendre et gagna vite de l’ampleur jusqu'à ce qu’un choc se produise, puis un léger tremblement qui fit vibrer la salle toute entière. Tout le tintamarre s’estompa et Riton fut vite soulagé et posa sur chaque table... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 1/7)

Au large des côtes de l’Afrique de l’ouest - 13 septembre 1944.Un sous-marin affrété par l’Allemagne nazie, transportant une mystérieuse cargaison, est pris en chasse par plusieurs appareils américains.Dans le porte avion de commandement.-Amiral, il semble que la cible s’éloigne des côtes.-Impossible ! Elle va droit à sa perte ! Bon sang, ils sont devenus fous ! Il n’existe aucune base allemande dans cette région qui puisse les accueillir ! Pourquoi s'obstinent-ils à s’éloigner autant ?!-Au rapport amiral !-Allez-y capitaine... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2010

Les Autochtones de Cacataba (6/6)

Nous trempâmes nos doigts pour nous assurer que nous ne rêvions pas. L’eau merveilleuse était face à nous, mais elle était si pure et si limpide qu’on la distinguait à peine. Au moment de la goûter, je ne pus m’empêcher, surpris, de lâcher un "Yerk" de mauvais aloi, qui fit rire le chef. Cette eau était tellement parfaite qu’elle n’avait pas vraiment de goût. Tout émerveillé que j’étais, je ne vis pas Miguel, anxieux, s’approcher de son sac. J’eus à peine le temps de constater avec stupeur qu’il en sortait à... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2010

Les Autochtones de Cacataba (5/6)

"Oh ! Vous aussi vous avez des tortillas d’esturgeons au piment ? Mais c’est fantastique ! annonçai-je en sautillant, avant de m’asseoir poliment sur la banquette de table.-Oui, Monsieur ! répondit le chef. Nous vivons isolés dans la forêt mais nous avons depuis longtemps adopté les mœurs alimentaires de la région de Cacataba.-Fort bien mon ami, fort bien. Et ça qu’est-ce que c’est ? continuai-je en désignant d’autres toasts que j’imaginais exotiques.-Des tartines de Nutella, Monsieur ! Notre dernier voyageur en France... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2010

Les Autochtones de Cacataba (4/6)

Nous allions vérifier très vite si son intuition était bonne, puisqu’un des indigènes s’avança vers nous."Cette odeur, ces saucisses... Vous êtes Français n’est-ce pas ? Ou Allemands ? dit-il en espagnol.-Français, répondit Miguel.-Français ! C’est amusant ça, répondit l’indigène dans notre langue, une marque d’instruction qui ne manqua pas de m’étonner. Le seul et unique étranger qui ait jamais séjourné chez nous était un vénézuelien d’origine qui parlait le français !-Gilberto Lama, avança Miguel. C’était mon... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2010

Les Autochtones de Cacataba (3/6)

Ô jungle, Ô puissante nature,Prends pitié de nous, maigres colosses,Et écarte de nous les animaux féroces,Pour éviter qu’on leur serve de pâture...Ainsi commença cette journée si importante. Je ne goûtai décidément pas les rimes de Miguel, qui n’était pas meilleur poète le matin que l’après-midi dans un autobus ; cependant, j’étais plutôt d’accord avec ses propos, je dois bien l’avouer. En attendant les animaux, un petit déjeuner féroce nous attendait, composé qu’il était de tortillas d’esturgeons au piment, une spécialité... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2010

Les Autochtones de Cacataba (2/6)

Le vol se déroula sans histoire, et par conséquent je n’en parlerai pas. Je ne vais pas raconter l’histoire d’un vol sans histoire dans mon histoire, cela n’aurait pas de sens.Là où je peux m’attarder quelques instants - mais pas trop non plus car j’ai du travail en retard -, c’est sur notre arrivée à l’aéroport de Bernarébianca, en début d’après-midi. Elle est assez comique.En effet, dès l'atterrissage, nous fûmes accostés par une ravissante demoiselle à la poitrine généreuse et à la silhouette agréable. "Buenas tardes y... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2010

Les Autochtones de Cacataba (1/6)

Cette aventure, que je qualifierai de rocambolesque, prit sa source un beau matin d'été, à 11h59. Il était moins une pour qu'elle ne commence un beau midi d'été, mais ce détail, bien que pertinent, n'est pas très important.La veille au soir, j'avais fêté mes retrouvailles avec Miguel Lama, le rugueux mais néanmoins sympathique saltimbanque local, avec qui j'étais parti récupérer quelques reliques pour l'Église dans Le Temple des Saints. Dignes de ce nom, les festivités nous avaient poussées à discuter avec les démons alcoolisés... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2010

Enchère et en os

Telle la marmotte à l'orée du printemps, je sors de ma léthargie paresseuse d'hiver, gargarisé que je suis par ma découverte de ces derniers jours. Vous n'êtes pas sans savoir que mes compétences internétales frôlent l’incompétence, ce qui est un comble pour des compétences. Autant j'étais un foudre de guerre du minitel, du genre capitaine d'infanterie, autant j'ai un peu plus de mal avec ce que mes contemporains appellent les nouvelles technologies, si bien que si Joseph Joffo passait par là, il pourrait m’inclure dans... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 01:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]