-Il va vraiment falloir que vous me disiez ce qui se passe ! Où allons-nous ?
-Bon allez l’ami, je vais lever une partie du secret : nous allons à l’île de Ré.
-Oh, très bien, j’adore les destinations exotiques ! A ce propos, vous avez parfaitement travaillé votre accent français, je vous en félicite, c'est un régal.
-Merci. Ah regardez ! On arrive…
-Déjà ?
-Ce n’est pas le bout du monde non plus !

L’hélicoptère s’approcha de l’île et commença à la survoler avec un Riton dont la moumoute frétillait d’excitation. C'est alors que Riton s'aperçut que Fisseuton avait encore rangé quelques magazines honteux dans sa sacoche, une fois de plus. Riton hocha la tête de dépit.

L'atterrissage fut assez mouvementé mais l'appareil finit par se poser sans encombre sur une piste aménagée à cet effet. Les deux acolytes en sortirent et Riton fut frappé par ce qu’il vit :
-C'est véritablement incroyable ! L’édifice en face de nous ressemble pierre pour pierre à l’abbaye de Montaxy* !
-Tout juste mon jeune ami ! Je l’ai achetée et l’ai faite démonter pierre par pierre pour la reconstruire ici.
-Mais pourquoi donc ?
-Patience ! Patience ! Je vais vous présenter quelques personnes.

Frank l’amena en direction d’un groupe de personnes vêtues de la même manière. Le visage de Riton devint de plus en plus blême lorsqu’il reconnu Eugène Sue, puis encore un autre et ainsi de suite pour ne plus voir que des Eugène Sue.
-Qu’est-ce que c'est que cette mascarade ? Pourquoi ces gens sont-ils déguisés en Eugène Sue ?
-Mais ils ne sont pas déguisés ! Ils sont la personne que vous voyez. Ce sont des Eugène Sue.
-M’enfin, Sue est décédé !
-Je dois vous montrer quelque chose, lui rétorqua Frank en l’entraînant par le bras dans un petit bâtiment attenant à l’abbaye.

Les deux hommes pénétrèrent alors dans une grande salle de cinéma. Frank installa Riton dans un fauteuil rouge satiné. Un court métrage lui fut projeté, en voici le contenu :

A suivre...

*Voir, entre autres, On a marché sur Hubert