11 avril 2014

Un train d'enfer

Cette histoire est destinée à combler un manque de texte sur ce blog, de la même manière que ma moumoute comble un manque de cheveux sur mon crâne. Après ce préambule succinct mais intense, place à l’action. Un train d’enfer, comme son nom l’indique (ou pas), est une critique sociétale et désespérée sur ma vie de voyageur dans un tchou-tchou, le mode de transport sur rails. Dans un western, j’aurais précisé « comme son nom l’indick Rivers » mais fort heureusement et Alamo, nous n’y sommes pas. Notons également que cette... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 18:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 septembre 2011

Le Grand Déménagement

Depuis déjà quelques valses à mille temps, l’idée trotte dans ma tête, comme un cheval à la campagne un soir d’automne (ça marche aussi le jour et les autres saisons). Je me dis, il faut que je trouve une nouvelle histoire à raconter à mes lecteurs adorés. Vous noterez la prétention que j’ai de mettre lecteurs au pluriel, mais on ne se refait pas. Bref, avant de trouver l’idée, la grande idée, j’étais plutôt embêté car, après une longue absence, je ne voulais pas d’une histoire comme les autres, non. Je lorgnais vers une histoire... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 22:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 septembre 2010

Le colloque de la peur (4/4)

Gontran s’était installé face au public, essentiellement composé d’érudits locaux et d’autres chercheurs, en compagnie des trois autres intervenants de la matinée et du président de séance, un des organisateurs alsaciens. Quant à moi, je m’étais sagement fondu (tel un savoyard) dans le public, à côté de Jules Huberlu, choix stratégique s’il en est, étant donné la rareté de nos échanges malgré notre complicité apparente. Par conséquent, mes conditions de surveillance étaient optimales, comme pour les sauveteurs des plages... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 16:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 septembre 2010

Le colloque de la peur (3/4)

C’était Gontran des Capucines qui venait de claquer la porte. Il transpirait à grosses gouttes et était essoufflé comme un vieux chien après une longue promenade à la campagne. Sans se soucier des regards qui le fixaient, il avisa mon faciès, parût un peu surpris, et s’approcha de moi. « Bon sang, dit-il tout en enlevant son veston et attrapant un café au vol - ce qui est encore plus fort que ladite boisson - j’ai réussi à arriver à temps, apparemment ! Tu es donc là, Riton, comment ça va ?-Très bien, merci, répondis-je. Et... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2010

Le colloque de la peur (2/4)

Voici maintenant le moment tant attendu par les curieux qui se demandaient depuis quelques lignes dans quelle contrée lointaine et paradisiaque avait bien pu se tenir un tel colloque. Oubliez Bora-Bora et les Seychelles, Acapulco ou Biscarosse, et encensez Mulhouse, ville de culture et d’industrie par excellence, hautement prisée par le groupuscule intellectuel mondial qui inclut bibi. Cette agglomération alsacienne guillerette était toute trouvée pour accueillir un événement centré sur le tchou-tchou et la vroum-vroum, étant... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2010

Le colloque de la peur (1/4)

Je faisais récemment le tour des enquêtes et autres bêtises que j’ai pu vous raconter depuis trois ans déjà, et je me suis rendu compte qu’il en manquait une, et pas des moindres, puisqu’elle me donna l’occasion de briller en société, et encore mieux, en société universitaire, parmi mes congénères. C’était lors d’un colloque.Ah, les colloques ! Rien de tel qu’une bonne réunion entre collègues, étalée sur deux ou trois jours, pour briser la routine quotidienne. Ce sont un peu les congés payés des universitaires, des petits... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 7/7)

Les deux hommes suivirent l'agent qui les conduisit dans l'atelier secret où les intellectuels, générations mélangées, attroupés autour de magasines douteux, étaient en train de rire, raconter des blagues cochonnes, lire l'horoscope, admirer les photos de Maïté en vacances aux Bahamas, dans le plus simple appareil, etc. D'autres étaient en train d'allumer un barbecue alimenté avec les précieux manuscrits. Riton se fit tout petit, conscient qu'il avait laissé la veille au soir la sacoche et les précieuses lectures à... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 6/7)

L'Américain emmena Riton faire un tour de ce parc avec ses attractions intellectuelles... Rencontrer ses idoles, en double ou triple exemplaire : rien n'était trop beau pour ce féru d'intelligence. Observer ces intellectuels en pleine réflexion, tantôt conversant entre eux, tantôt se réunissant en colloque improvisé pour changer le monde. Riton était aux anges : lors d'une joute intellectuelle dans l'Intellectual Arena entre Paul Valéry et François Mauriac, il se surprit même en train de pousser de petits cris de plaisir avec... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 5/7)

Les deux hommes avancèrent vers une autre pièce, mais à mesure qu'ils s'en approchaient, le bruit s'amplifiait. Quand enfin ils furent arrivés et que Franck ouvrit la porte, Riton n'en crut pas ses yeux. Une immense salle s'étendait à perte de vue : elle était remplie de couveuses... et de nouveau-nés. Riton resta bouche bée. Il en fut de même lorsqu'ils parcoururent une salle de classe et une bibliothèque où bûchaient de nombreux étudiants. -Bon sang, qu'est-ce que c'est que tout ça ? asséna Riton lorsqu'il retrouva l'usage de... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2010

Intellectuel Park (par Haroeris, 4/7)

« En 1942, Hitler alors maître d’une grande partie de l’Europe, demanda à des scientifiques de parcourir le monde afin de retrouver des intellectuels majeurs du XXe siècle et de prélever à ces éminences de matière grise quelques ampoules de sang. Son objectif était clair : créer des êtres intellectuellement évolués. Le travail fut rapidement accompli, mais le projet dut être interrompu. Avec le débarquement anglo-américain, le Führer affréta un sous-marin chargé d’aller mettre en sûreté les précieux échantillons dans une base... [Lire la suite]
Posté par Fantaroux à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]